Rechercher
  • Amandine Chappuis

Acheter et transformer une ancienne ferme

Mis à jour : juin 17

Les erreurs irréversibles à ne pas commettre lors de l'achat et la transformation d'un bâtiment rural.

Qui n'a pas déjà rêvé d'acheter une ruine rurale entourée de champs à perte de vue afin de se créer un chez soi plein de cachet et d'histoire?

Il est clair que l'idée en fait baver plus d'un mais, pour réaliser ce rêve, il vous faudra traverser de nombreuses étapes compliquées, sans faire le moindre faux-pas qui pourrait bien gâcher les économies de toute une vie.

Mais quelles sont les erreurs à ne pas commettre? Quelles sont les astuces pour ne pas vous faire avoir lors de l'achat et de la rénovation de votre bien?



Demande de conseil auprès d'un professionnel


Avant tout achat de bien, la première étape est d'analyser les normes et lois en vigueur concernant la parcelle et le bâtiment souhaités.


« Nul n'est censé ignorer la Loi »

Vous pouvez vous faire conseiller par un architecte afin qu'il vous donne le potentiel réel de transformation. En effet, dans de nombreux cas, le bien en question peut être situé hors zone à bâtir (zone agricole/viticole). Dans cette zone, les autorités cantonales prennent le relai et les possibilités d'agrandissement peuvent se retrouver extrêmement restreintes.

Il serait quand même bien dommage d'acheter une ferme qui ne peut même pas être rénovée!


Visite des lieux par des spécialistes de la construction


La seconde étape à ne pas manquer et à faire avant tout achat est de faire visiter le bien à divers spécialistes de la construction (architectes, ingénieurs, charpentiers, électriciens, sanitaires, etc...). Cette visite vous permettra d'avoir un retour sur l'état existant du bâtiment et des travaux nécessaires à prévoir afin que ce dernier soit habitable.


«Trop tard est-il de conseil prendre, quand en bataille il faut descendre ».

En effet, il est important de savoir que, lors d'une rénovation lourde, la construction doit être remise aux normes actuelles. Ainsi, des coûts supplémentaires conséquents et non prévus risquent de s'ajouter aux coûts des travaux de base envisagés. Il est donc nécessaire de connaître le coût réel du projet souhaité avant d'investir tout son argent dans l'achat d'un bien. Ainsi, vous serez certain d'avoir le budget suffisant pour le rendre habitable.



Faire des fausses économies en mettant de côté les professionnels


La dernière étape arrive lorsque vous aurez déjà acheté votre bien et que vous obtiendrez le permis de construire tant attendu. Nombreux sont ceux qui ne viennent pas du monde de la construction et qui se lancent à corps perdu dans la gestion des offres d'entreprises et le suivi des travaux. Ils se retrouvent ainsi très souvent avec des amis entrepreneurs qui ne leur ont fait qu'une seule et unique offre sans aucun rabais et qui doivent ensuite se débrouiller tant bien que mal pour se coordonner sur le chantier afin de réaliser l'ouvrage.

Le résultat? Un coût des travaux bien plus élevé, un planning rallongé, des détails de construction d'une qualité médiocre et un burnout du propriétaire qui s'est épuisé à faire un métier qui n'était pas le sien.


« Chacun son métier et les vaches seront bien gardées »

En conclusion à cet article, pour tout projet, il est essentiel de ne pas avoir peur de dépenser un peu plus au début pour de bons conseils et un bon accompagnement afin d'éviter de devoir "mettre la clé sous la porte" de sa ferme tant rêvée.


90 vues

CONTACTEZ-MOI :

Tél : +41 79 275 82 26 

E-mail: info@area-architecture.ch

Chemin des Crosettes 24

1805 Jongny

© 2020 par AREA architecture.

CONTACT

  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Icône Instagram